Accueil

SOUCY

LA TRIBOULEE Jehanne

Veuve en 1325, elle donne une m√©tairie sise √† Courtois. Elle est dite ch√Ętelaine de Sens lors d'un proc√®s posant la question de la validit√© des cr√©ances en monnaie √©trang√®re en 1329. Sans doute est-ce encore elle qui poss√®de en viager en 1322 onze arpents de pr√© √† Pont-sur-Yonne. Cette indication de ch√Ętelaine √©tant unique √† Sens, nous sommes oblig√©s de la mettre en rapport avec deux mentions de 1575 et de 1584 qui font du fief de la Chastelleine l'auteur de celui des Pelletiers. On doit en conclure que la famille Le Pelletier a pu proc√©der de la famille d'Avranches.
Elle épouse avant 1310 Jean LABBE d'AVRANCHES.
Valet de chambre du roi Philippe le Bel en 1305. Pelletier en 1318 et 1320. Ci-devant receveur de Sens en 1316 ou 1324. Bourgeois de Paris en 1320. Ch√Ętelain de Sens en 1325.

LE PELLETIER

famille de Sens à l'origine d'un fief situé à Soucy, portant son nom concurremment avec celui des Plottes, du nom d'une autre famille installée à Sens.

LA PLOTTE

famille originaire de Joigny, installée à Sens. Elle a détenu un fief situé à Soucy, portant concurremment le nom des Pelletiers
Etienne La Plotte a épousé Jeanne Le Pelletier.

BOUVIER Jehan

Il vit en 1508.
Il est l'auteur le plus anciennement avéré de la famille des Bouvier. Ses descendants de Sens, devenus nobles, se prétendront faussement issus de Jean Bouwier, écuyer anglais, seigneur de Monthard en 1430, décédé en 1470, époux en 1434 de Jacqueline Dostun. De même, ils prétendront que le peintre Jehan Cousin était originaire de Soucy.

MIGNOT Chéron

Fils d'Estienne Mignot, laboureur à Jouancy, et de Jehanne Boyvin.
Notaire royal à Sens et praticien en 1526.

BOUVIER Jehan

Fils de Jehan Bouvier ci-dessus. Frère d'Antoine vigneron à Sens (voir ci-après) et d'Henri vigneron à Soucy (1542-1547). Vicaire de la cathédrale de Sens en 1541.

COUSIN Jehan

Peintre à Sens en 1534 et alors détenteur d'un jardin au Marcheau. Il va s'établir à Paris vers 1540 et y loge rue Vieille du Temple puis Nouvelle rue des Marais au faubourg Saint-Germain-des-Prés. Il décède avant 1563.
Aucun des nombreux documents concernant la famille COUSIN demeurant à Soucy depuis 1517 (COUSIN dit SANSONNET) ne permet de rattacher le célèbre peintre à Soucy, autrement que par son gendre Etienne Bouvier. Il faut donc mettre un terme à cette légende.
Epoux de Christine ROUSSEAU. Elle possède une maison à Sens près du carrefour au Loup, en la paroisse Saint-Hilaire en 1563.
Elle vit à Paris en 1563. Elle décède entre 1563 et 1567.

de VIEZCHASTEL Mathieu

Fils de Pierre de Viezchastel ma√ģtre d'h√ītel de la reine et de Marguerite de La Roche.
Licencié en lois en 1496. Avocat en Parlement en 1490. Seigneur de Vertilly (1491), de Lailly, Jouancy. Il vit en 1500.
Il épouse Louise de REILHAC. Elle décède antre 1534 et 1543.

de VIEZCHASTEL Jehan

Seigneur de Vertilly. Propriétaire à Soucy en 1551.

LECREC Pierre

Procureur au bailliage de Sens, il baille en 1559 une m√©tairie qu'il a achet√© aux ench√®res sur Charles Baillet, chanoine de Sens. Pr√©v√īt de la Rivi√®re Vanne, il d√©c√®de avant 1567.
Epoux de Marie DUTHIER. Dame de Ménars près de Blois. Avec Didier Jazu, avocat au bailliage de Sens, époux de Marie Haton (pour un quart), et Jehan Cartault marchand à Sens (pour la moitié), elle possède une quatriesme partie dune metairye assise a Jouency vulgairement appellee la metairye a la Laurend, en 1567.

de VIEZCHASTEL Pierre

Ecuyer (1543-1559). Seigneur de Vertilly (1527-1559). Receveur pour l'arri√®re-ban du bailliage de Sens en 1545. Il poss√®de une motte fossoy√©e √† Jouancy en 1561, distincte du ch√Ęteau de Jouancy. Il d√©c√®de entre 1566 et 1570.
Il épouse en premières noces en 1526 Marguerite de GRANDRUE. Elle décède en 1543.
Il épouse en secondes noces Valentine de HARLUS. Elle vit en 1570.

DULLY Pierre

Marchand fondeur à Troyes, il reçoit de Jehan Lasnier dit Edme et de Lupien Longuet, laboureurs et marguilliers de Soucy, la commande de cloches estans de presens en icelle eglise. Il reste 487 livres et 13sols à régler. La vente d'un demi arpent de pré lieudit Taillefer à Soucy à Isaac Popard, procureur en Cour d'Eglise à Sens, produit 32 livres en 1563.

de BRAGELONGNE François

Apothicaire à Brienon-l'Archevêque. Il vend avec son beau-frère la moitié d'une maison a doble estage rue de la Forge, à Soucy, tenant aux grandes rues, au presbytère, en 1564.

ROULLEAU Anthoine

Fils de Guillaume Roulleau, de Soucy, et d'Ysabelle.
Marchand apothicaire à Montargis en 1565.

LECREC Olivier

Abbé de Joy et d'Aiguevives (près de Romorantin). Il possède en 1565 un moulin à blé à Jouancy, disposant de quatre salles basses, quatre pièces au dessus, 8 poteaux neufs, les poids servant à lever la meule du moulin.

de CHENU Claude

Seigneur de Nuys, Ravières en partie et de Charentonnay. Gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi. Vit à Nuys. Possède en 1567 une métairie avec colombier, de sept quartiers d'accin, 120 arpents de terre, deux arpents et demi de pré, trois arpents un quartier de vigne, à Soucy.

Jacques MINAGIER.

Bourgeois de Sens, il prend √† bail emphith√©otique en 1548 de l'abbaye Sainte-Colombe le ch√Ęteau de Jouancy, maison, grange, √©table, grange, et trois arpents clos de murailles et de foss√©s. Dans un d√©lai de quinze ans, il fallait construire un logis et creuser des foss√©s √† Jouancy. Il d√©c√®de avant 1571.
Epoux de Marguerite LACOIFFE Elle décède avant 1571. Ses héritiers, installés à Paris, Joigny et Sépeaux, déguerpissent du bail emphitéotique consenti par l'abbaye Sainte-Colombe de Sens.

de CHENU Edmée

Fille de Claude de Chenu et de Boucher.
Epouse en secondes noces d'Anthoine de PONTVILLE.
Ecuyer, seigneur de Flacy, il cède en échange en 1571 à Estienne Bouvyer, marchand apothicaire à Sens, la métairie dite de Carisey, sise dans Soucy. Cette métairie lui vient de François Boucher, lieutenant général au bailliage de Sens, puis de Louis Boucher, seigneur de Carisey.

CHIGANE Jacques

Habitant de Saint-Cl√©ment en 1577, des habitants de Soucy viennent √† son domicile, en d√©fon√ßant sa porte et le rouant de coups. Ils enl√®vent son √©pouse. Il se rend alors √† Soucy par un sentier estant en une breche des murailles dudit Soucy. Reconnu, il est arr√™t√© et incarc√©r√© durant huit jours. Des jugements interviennent contre lui. Sorti au bout de huit jours et menac√©, il rentre chez lui. Le 2 septembre 1577, √† onze heures du soir, des √©meutiers trouverent des hommes et femmes parmy les rues et amassez devant leurs maisons travaillant les ung a tailler et les aultres a filler. Arm√©s de b√Ętons, ils les obligent √† rentrer chez eux. Ils vont alors forcer les portes de la prison de Soucy, et pris, tue, estrangle et malheureusement faict mourrir ledit Jaques Chigane. On le tra√ģne √† la queue d'un cheval jusqu'√† Monthart. On jette le cadavre en un puys y estant. Les √©meutiers finissent par cacher le corps dans un terrier. La Justice du Chapitre fait enqu√™ter sur ce double meurtre sauvage op√©r√© collectivement pour un motif inconnu.
Epoux de Laurence LASNIER. Enlev√©e √† son domicile, elle est mise en chemise et transport√©e en charrette √† B√©on. Y a este fustigee de verge et pendue par son col. Elle est ramen√©e √† Soucy o√Ļ luy ont applicque des pelles de fer toutes rouges, de challeur entre les plantes des piedz et qui oultre luy ont baill√© plusieurs coups de cousteaux au travers cuysses ... elle a este attachee a une corde a la queue dun cheval et icelle traynee par terre depuys ledict lieu de Soucy jusques au boys de Monthard et que audict boys elle a este trainee a travers les espines et buyssons ... lont attachee a ung arbre auquel arbre lont laissee coucher ladicte nuit et le jour suyvant.

NOEL Pierre

Meunier à Soucy. Les chanoines de Sens lui louent en 1582 un moulin à blé tournant à eau, garni d'une pince de fer marquée d'une étoile de trois pieds et demi de long, deux petits marteaux, une petite masse de fer en façon de marteau, une pinte de bois en façon de plateau, un boisseau, une huche, une mée, une trémie, etc.
Epoux de Claudine LEFEBURE.

MICHELET Catherine

Epouse de Claude DUCHESNE. Receveur de la seigneurie Dermes près de Bar-sur-Seine, il vend au nom de son épouse, et de son beau-frère Pierre Michelet, avocat au bailliage de Sens, époux de Jehanne Cartault, Edmon Michelet marchand à Sens, époux de Clauide Comperat, et de Catherine Michelet, un maison et 60 arpents à Béon, en 1583.

de SAURY Jehan

Ecuyer, seigneur en partie des Chastignes en Brie. Demeure à la Motte-Tilly en 1583. Il achète une maison et 60 arpents à Béon en 1583.

DEMAS Savinien

Elu pour le Roi en l'élection de Sens, il tient en fief du Chapitre de Sens, le fief des Pelletiers sis à Soucy en 1584, venant de son ayeule Loyse Hodoar. Il comprend un manoir, un colombier à pied, environné de fossés, à Soucy que lon soloit dancienneté appeler lhostel de la Chastelaine à present les Pelletiers. Il en a acquis une partie de Séverin de Barbaran, écuyer, époux de Catherine Demas.

BOUVIER Etienne

Fils d'Antoine Bouvier, vigneron à Sens (1541-1542), et de Marguerite de La Porte.
Marchand apothicaire à Sens (1565-1582). Sa maison de Sens aurait été pillée en 1562. Greffier des tailles de sa paroisse Sainte-Colombe du Carrouge à Sens en 1582. Seigneur du fief des Grosses Pierres à Ordon. Il décède en 1601.
Il épouse Marie COUSIN. Fille du peintre parisien Jean Cousin.

BOUVIER Jehan

Pr√™tre. Chanoine √† l'autel Saint-Laurent de la cath√©drale de Sens en 1559. Chanoine de Sens en 1567 et 1575. Il fonde en 1567 une procession √† Soucy, le jour de P√Ęques, apr√®s souper, allant de l'√©glise √† la croix du cimeti√®re. Chanoine √† l'autel Notre-Dame de Sens en 1584 quand il se charge de terminer une chasse mise en garde √† Provins. Il d√©c√®de le 15 avril 1585.

STORE Fiacre

Membre dune famille connue à Soucy depuis 1507, qui fournit des tuiliers au bourg depuis 1562.
Il achète en 1612 le fief des Plottes à Laurence Puisoye, veuve de Pierre Demas, des Eaux et Forêts du comté de Joigny. Marchand à Soucy en 1617. Il décède le 25 mai 1636 à Soucy.
Epoux de Lucrèce COTHIAS. Elle décède le 26 octobre 1639 à Soucy.

BENOIT Jean

Fils de Jean Benoit, praticien en Cour d'Eglise à Sens, receveur de Sens, et de Marguerite Fauvelet.
Licencié en lois en 1558. Avocat en 1555. Bourgeois de Sens. Elu pour le Roi en l'élection de Sens de 1572 à 1595. On érige en sa faveur le fief de Joinville à Jouancy en 1600. Seigneur de Joinville à Jouancy en 1602. Ecuyer en 1602. Il vit en la paroisse Saint-Hilaire. Il décède le 29 avril 1604 et est inhumé aux Cordeliers de Sens.
Epoux avant 1572 de Geneviefve GAULTHIER.
Elle décède le 3 juin 1638.

BENOIT Pierre

Fils de Jean Benoit, élu de Sens et seigneur de Joinville, et de Geneviefve Gaulthier.
Avocat au bailliage de Sens en 1582. Conseiller du Roi en l'élection de Sens en 1597. Il décède entre 1600 et 1627. Qualifié d'écuyer en 1627. Seigneur de Joinville en 1627.
Il épouse en 1582 Marie MORIN.
Elle vit en 1601.

LEJAY Edme

Receveur des Tailles en l'élection de Sens, il baille la métairie de Marnay, à Soucy, fermée de murailles et de haies vives, de 120 arpents.

MINAGIER Marguerite

Fille de Jacques Minagier et de Marguerite de La Coeffe. Propri√©taire du ch√Ęteau de Jouancy. Elle d√©c√®de vers d√©cembre 1604. Elle √©pouse en premi√®res noces X.DUPUIS.
Elle épouse en secondes noces Jean DUMONT.

LECREC Antoinette

Elle baille en 1623 à Jehan Cordelle, laboureur à Soucy, époux de Françoise Charrue, une métairie à Jouancy de 142 arpents de terre.
Epouse de Jehan RICHER.Lieutenant général du bailliage de Sens.

BENOIT J√©r√īme

Fils de Pierre Benoit, élu de Sens et seigneur de Joinville, et de Marie Morin.
Ecuyer, seigneur de Joinville, conseiller du Roi et bailli de Saint-Florentin en 1627.
Il épouse avant 1627 Marie THOIN.
Elle vit en 1627.

DUMONT Marie

N√©e vers 1576. Son ch√Ęteau de Jouancy est vendu aux ench√®res en 1625.
Epouse de Jean GAUDEAU. Praticien aux Tosnes. Né vers 1554.

DUBUISSON Pierre

Sieur de Jouancy, il vit √† Soucy en 1611. Il ach√®te aux ench√®res le ch√Ęteau de Jouancy en 1625.

FAUVELET Antoine

Ecuyer, seigneur de Monthard. Il baille la métairie de Monthard en 1649 à Etienne Boullard. Il décède avant 1662.
Il épouse Jehanne TENELLE. Elle baille en 1659 la métairie de Monthard.

DEMAS Jacque

Ecuyer, sieur des Pelletiers. Il décède avant 1663.
Epoux de Marie de BACHOT. Elle baille en 1663 la maison des Pelletiers à Cristophe Laurant, laboureur à Soucy. Elle vend aussi deux gros pieds de noyers à abattre, à Nicolas Granlean, charron au faubourg Saint-Antoine de Sens.

de VIRON Estienne

Ecuyer, sieur de Normandel en 1654 et 1656. Il possède les terres de la métairie de Marnay en 1654. Il l'échange avec VILLET, bourgeois de Paris en 1659.

BENOIT Pierre

Fils de Pierre Benoit, élu de Sens et seigneur de Joinville, et de Marie Morin.
Ecuyer de 1655 à 1691. Sieur de Semilly en 1655, seigneur de Joinville en 1654 et 1691. Il vit à Soucy en 1655 et à Jouancy en 1668. Il décède entre 1668 et 1694.
Il épouse en 1637 Gabrielle DU PERRET.
Elle vit en 1691.

DEMAISSONS Esmée

Elle vit à Thorigny en 1659. elle se plaint que ses beaux-enfants maltraite la supliante et faisant jornellement de mauvaist marchez. Ses propres enfants, au nombre de trois, sont reduits a la modicitte pauvre et indigent a cause du mauvaist mesnage dudit Deschamp son mary quy lui a tout disippe et perdu les biens a cause des mauvais marchez quy fait et les changement de demeures de lieu. Elle demande les comptes relatifs à sa maison de Thorigny.
Epouse en troisi√®mes noces de Barthelemy DESCHAMPS, lui m√™me d√©j√† deux fois veuf. Ma√ģtre d'√©cole √† Soucy de 1652 √† 1659.

VILLE Abraham

Ecuyer et sieur de Thoully, bourgeois de Paris en 1660. Sieur de Tonsay en Picardie en 1664. Il loge à Sens en 1664. Acquéreur de la ferme de Marnay avant 1660. Il en baille des éléments en 1664.

de FONTENEAU Jean

Sieur de la Fonaine en 1653. Sieur des Plottes √† Soucy en 1655 et 1664. Vit √† Soucy de 1653 et 1664. Il baille 66 arpents de terre √† Soucy avec un colombier. Epoux d'Antoinette STORE. Fille d'Estienne Store,lieutenant en la pr√©v√īt√© de Thorigny.

de CAMUS Edmée

Fille de Claude de Camus, écuyer, sieur de Rostavi, domicilié à Saint-Remy près de Sézanne, et de Suzanne de Sort. Propriétaire à Soucy en 1661 et 1664.

LEMAISTRE Jehan-Baptiste

Ecuyer, sieur de Gysy puis de la Bertesche. Il décède avant 1656.
Epoux de Claude POT. Loge en 1664 à Sens. En 1662, elle baille le pavillon de Jouancy, à l'exception d'une chambre qu'elle se réserve. Elle se heurte à son locataire Estienne Liepard, laboureur à Jouancy, lors de la sortie de bail en 1666. Elle vit en 1667.

LEMAISTRE Jehan-Baptiste

Ecuyer, sieur de La Berteche, demeurant à Jouancy, il fait opérer de grands travaux par Léonard Moulla, maçon et couvreur du pays de la Marche, en 1668, à son pavillon sis à Jouancy.

SACHOT Louis

N√© le 22 ao√Ľt 1632 paroisse Saint-Quiriace de Provins. Receveur de Jouancy pour l'abbaye de Sainte-Colombe de Sens. Il d√©c√®de entre 1681 et 1690.
Epoux le 24 novembre 1654 paroisse Saint-Quiriace de Provins d'Anne JURY. Née le 1 janvier 1636 à Everly (Seine-et-Marne), elle décède le 27 février 1697 et est inhumée en l'église de Soucy.
Ce couple est √† l'origine de la famille SACHOT, qui donne de tr√®s nombreux tuiliers √† Donnemarie-Dontilly, Gurcy-le-Ch√Ętel, Herm√©, Salins, Montereau ; des brasseurs √† Sens; des entrepreneurs du canal de Bourgogne; et fournit d'importants industriels et notables qui concourent au fort d√©veloppement de Montereau √† la fin du XIXe si√®cle.

STORE Etienne

N√© vers 1633. Chirurgien au ch√Ęteau de Fleurigny en 1663 et 1664 puis √† Soucy √† partir de 1664. Seigneur des Plottes de 1669 √† 1701. Ma√ģtre fauconnier ordinaire du Roi de 1688 √† 1715.
Il décède le 30 mai 1718 à Soucy et est inhumé en l'église.
Il épouse avant 1664 Françoise de FONTENEAU. Elle décède le 18 janvier 1719 à Soucy.
Une de leurs filles aura pour parrain en 1687 Michel-François Colbert, marquis de Villacerf.

RAYER Pierre

Ecuyer. Seigneur de Soucy et de Jouancy en partie en 1711.

de MAUROY

Propriétaire de la ferme de Joinville à Soucy en 1721.


Page modifiée le 09/12/2015 17:52