Accueil

Accueil > Biographies > Pierre Foussé

Pierre Foussé: un Zouave de la Division Marocaine.


Pierre Foussé en uniforme de zouave

Pierre Foussé: 1892-1984, zouave, Président des Anciens de la Division Marocaine. Arrière petit fils de Pierre Carlier, fils de Paul Foussé.

Etudes: lycée de Sens, interrompt ses études en 2ème année de Sciences Politiques, pour s'engager en avril 1913 comme cavalier de 2ème classe au 1er régiment de cuirassiers, Paris. Part en campagne à cheval le 2 aout 1914, comme maréchal des logis: campagne de Belgique, retraite de Charleroi à Paris, bataille de la Marne, tranchées vers Arras.

Aspirant, sous lieutenant, octobre 1915. Pierre Foussé réalise que l'infanterie jouera un rôle prépondérant dans la suite de la guerre, et il se porte volontaire pour rejoindre une unité de choc: le 8ème régiment de zouaves de la Division Marocaine qu'il rejoint en mai 1916. Offensive de la Somme: blessé près de Barleux, juillet 1916. Rejoint son unité, février 1917, campagne de Champagne (Mont sans Nom, avril 1917, Berry au Bac, juin, juillet), gazé devant Verdun (aout 1917), rejoint son poste quelques heures plus tard.

Promu lieutenant (septembre 1917), commande une unité de mitrailleuses. Participe aux coups de mains du secteur de Flirey (octobre-décembre 1917).

Avril 1918, la Division Marocaine est envoyée en renfort à la jonction des armées anglaise et française suite à la percée Ludendorff; blessé au sud de Villers Bretonneux. Rejoint son unité en juillet. Son régiment enlève les positions de Juvigny, Terny-Sorny, ravin de Vauxaillon (ligne Hindenburg, Aisne). Promu capitaine (octobre 1918). La Division Marocaine libérera Château Salins après l'armistice, puis occupera le Palatinat. Rejoint la vie civile en 1919. Mobilisé à nouveau en 1939-1940, il dirigera une école de formation d'EOR.

Croix de guerre, officier de la Légion d'Honneur, il deviendra trésorier puis Président des Anciens de la Division Marocaine après la 2ème guerre mondiale.

Il epouse Marie Thérèse Jourde en 1919: ils auront deux fils: Jacques 1920-2008 et Claude 1923.

La Division Marocaine, unité d'élite créée par Lyautey, regroupait 4 régiments: 8ème Zouaves, 7ème Tirailleurs Algériens, 4ème Tirailleurs Tunisiens, Régiment de Marche de la Légion Etrangère. Elle a compté en outre à diverses périodes: Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc, 12ème Bataillon de Chasseurs Malgaches, Légion Russe. Unité la plus décorée pendant "la grande guerre", on l'appelait "la division à la fourragère rouge".

Ils ont dit à son propos: général de Maud'huy: "Morituri te salutant", souvenirs d'une revue en 1915; Pierre Miquel:" Ceux là sont toujours les premiers à partir." (Les Poilus); Maréchal Foch: "La Fortune de la France a voulu que la Division Marocaine fût là"


Page modifiée le 06/11/2010 19:18