Accueil

Accueil > Biographies > Michery

MICHERY

de ROUSSILLON Girard

Fils du comte Leuthard Ier de Fezansac, petit-fils et neveu de comtes de Paris. Comte de Paris démis par Charles-le-Chauve, pour sa fidélité à Lothaire. Brisé par l’assassinat de son fils par un serviteur, il fonde en 858 les monastères de Pothières et de Vézelay. En 863, le Pape les prend sous sa protection directe. Il défend le royaume de Provence dont il assure une vice-royauté contre les Normands et Charles-le-Chauve. Vaincu par le roi à Vienne, il se retire à Avignon. Propriétaire à Sixte. Il combat une armée de Charles-le-Chauve sur le territoire de Michery à une date inconnue. Il décède en 877.
Epoux de Berthe. Fille d’Hugues le Peureux, comte de Tours, belle-sœur de l’empereur Lothaire (+855), de Conrad Ier et de Robert le Fort (+866).

de TERNANTES Daimbert

Conseiller du comte de Champagne de 1158 à 1179. Premier connu de son lignage qui disparaît après 1285. Il détient la terre de Ternantes, sise à Michery.

de TERNANTES Miles

Fils de Daimbert de Ternantes. Conseiller du comte de Champagne de 1171 Ă  1186.

de TERNANTES Jocelin

Fils de Daimbert de Ternantes. Conseiller du comte de Champagne de 1170 Ă  1176.

de TERNANTES Pierre

Chevalier en 1203. Il possède des fiefs en la châtellenie de Sézanne. Propriétaire à Michery.
Epoux d’Emeline.

de TERNANTES Miles

Neveu de Pierre de Ternantes. Chevalier en 1203. Propriétaire à Servins en 1202 et 1221. Vassal du comte de Champagne en sa châtellenie de Bray-sur-Seine.
Epoux de Blanche.

de POISSY Gace

Fils de demoiselle Du Plessis. Sa famille procède certainement de chevaliers qui servaient les Capétiens depuis Philippe Ier, en 1102. Ecuyer (1312-1334). Chevalier en 1346, seigneur de Ternantes (1312-1346).
Epoux avant 1346 de Gille de VIBRAIS.

de GALLENDE Menecier

Sa famille est plus connue sous le nom de GARLANDE. Elle a joué un rôle considérable au début du XIIe siècle. Le prénom de Manasses est porté par un membre de la famille évêque d’Orléans en 1146, un chevecier de l’Eglise d’Orléans en 1184, un archidiacre de Verdun, un chanoine de Chartres en 1248, un archidiacre de Dunois en l’église de Chartres décédé en 1260, un chevalier cité de 1303 à 1332. Fils de Guillaume de Gallende, chevalier, seigneur de Mesoncelles, et de Marguerite de Courgenay. Ecuyer, seigneur en partie de Michery. Il décède avant 1385.

de DICY Jehan dit MOREAU

Fils de Jean de Dicy dit Moreau, écuyer, seigneur de Michery, capitaine de Corbeil, et de Marie de Pacy. Ecuyer d’Ecurie du Roi, seigneur en partie de Michery en 1385. Seigneur de Misery, Lusarches, Ablon-sur-Seine et Vaux-sur-Essonne en 1398. Seigneur de La Forêt-le-Roi en 1416. Logé dans le quartier Saint-Paul à Paris en 1421. Ecuyer d’honneur du Roi en 1398, premier écuyer du Corps et Grand Maître de l’Ecurie en 1412. Il est destitué en 1418. Il teste en 1421.
Epoux de Jeanne de BEAUVAIS, fille de Philippe, châtelain de Beauvais, et d’Alix La Blonde, dame de La Forest. Elle vit en 1451.

de POISSY Gilles

Chevalier (1375). Seigneur de Ternantes et de Monchavan. Il teste en 1406. Il décède avant 1407.

de POISSY Catherine

Fille de Gilles de Poissy, seigneur de Ternantes et de Monchavan.
Epouse avant 1415 Guillaume DU PLESSIS. Seigneur d’Aanon.

de POISSY Jehanne

Fille de Gilles de Poissy, seigneur de Ternantes et de Monchavan. Elle décède avant 1434-1435.
Epouse avant 1415 Guillaume DU PLESSIS. Chevalier en 1414-1415. Seigneur de Plessis-Saint-Jean en 1412, et de Barberey-Saint-Sulpice en 1415. Il décède avant 1434-1435.

DU PLESSIS Geoffroy

Fils de Guillaume Du Plessis, chevalier, et de Jehanne de Poissy. Ecuyer en 1455. Seigneur de Marcilly-le-Hayer en 1447. Seigneur de Montchavant en 1455. Seigneur de Plessis-Saint-Jean, Pailly, Chevigny, Hauterive, Ancy-le-Serveux, Barberey. Il décède avant 1486. Son fils Claude, seigneur de Chitry et de Quennes héritera de la tour de Monchavant.

VERNIER Claude

Habitant de Michery assassiné le 26 décembre 1498 par Benoît de Railly de Serbonnes après avoir envahi le logis de Railly sis à Courlon, à main armée.

DU PLESSIS Ysabeau

Fille de Geoffroy Du Plessis, écuyer, seigneur de Michery Dame de Michery et de Ternantes. Elle décède le 13 août 1522 et est inhumée en l’église de Michery. Elle vit en 1516.
Epouse de Denis de CASTRES Ecuyer en 1501. Seigneur de Ternantes (1501-1516) et de Michery en 1508. Il décède entre 1508 et 1516.

de LA VILLENEUVE Antoine

Fils de Jacques de La Villeneuve, Ă©cuyer, seigneur de Jutigny et de Planty. Ecuyer, seigneur de Jutigny en pays chartrain et gentilhomme de la Chambre du Roi en 1504. Seigneur de La Villeneuve, vit Ă  Michery en 1538.
Epoux en 1504 de Marguerite de CASTRES.

de CASTRES Michel

Fils de Denis de Castres, seigneur de Michery, et d’Isabeau Du Plessis. Seigneur de Michery (1504-1549), Ternantes (1545), Ancy-le-Serveux (1517-1545) et Ancy-le-Franc (1545). Il décède entre 1545 et 1552.
Il Ă©pouse en 1517 Barbe TAPPEREAU.

DOUBLOT

Famille de bourreaux de Sens originaire de Michery.

de CASTRES Jean

Fils probable de Michel de Castres écuyer, seigneur d’Ancy-le-Serveux (1517), de Michery (1504-1550), et de Barbe Tappereau. Seigneur de Michery en 1551 et 1577. Homme d’armes de la compagnie du duc de Guise en 1552. Ecuyer de 1551 à 1563. Chevalier en 1577. Condamné à être décapité à Paris, sa tête sera fichée au bout d’une lance aux portes de Sens en 1552. Il avait brûlé un moulin neuf de Potentien Hodoart situé sur l’Oreuse. Manifestement gracié. Lieutenant du Roi en Champagne en 1568, député à Blois en 1580. Seigneur de Ternantes, de Garlande en 1575 ; de Michery, Pailly, Ville au Bois-lès-Soulaines et Armentières en 1583. Il décède le 16 mai 1583 et est inhumé en l’église de Michery.
Epoux de Jacqueline VIGNIER

HODOART Potentien

Fils d’Antoine Hodoart avocat à Sens. Neveu de Philippe Hodoart (1457+1537), grand pénitencier de Sens, fondateur du collège de Sens. Licencié en lois en 1527. Avocat au bailliage de Sens en 1527 et 1528. Substitut du procureur du Roi au bailliage de Sens en 1531. Elu (1535-1553) et conseiller du Roi (1543). Ecuyer en 1550 et 1551. Seigneur de Michery (1545-1560), de Gallandes (1545-1550) et de Chalambert [Champ Lambert en 1550] (1553). Seigneur du tabellionage de Sens (1555). Propriétaire de la moitié des fiefs de Calendre et de Callembert sis à Michery et Sergines. Il décède entre 1560 et 1568. Serait une victime avérée de la réaction de la population de Sens aux massacres de Catholiques perpétrés par les Protestants à Orléans, et à la Bussière.
Epoux d’Anne de BOLLANGIER. Originaire de Charny. Elle est proche parente de hauts magistrats d’Auxerre, et poursuivra pour ses filles ces alliances auxerroises (Lebriois, Davy, Ferroul et David). Elle décède entre 1550 et 1568.

HODOART Antoine

Dit le capitaine Michery. Sergent major au régiment de Bussy d’Amboise. Ecuyer, seigneur de Michery en 1583. Il loge en la paroisse Saint-Hilaire de Sens en 1583. Sa maison de Lixy sera rasée en 1583.
Epoux avant 1575 d’Estienne LEBAUDRIER

de LA VILLENEUVE Jehan

Probable fils d’Antoine de la Villeneuve, écuyer, seigneur de Jutigny, gentilhomme de la Chambre du Roi, et de Marguerite de Castres. Ecuyer (1580-1599), seigneur de Ternantes (1595-1599) et de Michery (1598). Vit à Michery en 1580.
Epoux avant 1595 de Marie de SAINT-FRANCOIS.

MOU Louis

Notaire à Michery de 1787 à 1799. Comme tous les individus de son espèce, étranger à la commune, il s’autorise à faciliter les évènements révolutionnaires, n’ayant personne à ménager dans sa commune d’accueil. Agent municipal de 1794 à 1796. Sa lâcheté satisfait les autorités républicaines lors de la descente des cloches, de la réquisition de grain. Acquéreur de biens nationaux. Président de l’administration du canton de Pont-sur-Yonne en 1796, il fait alors plaider contre ses premiers concitoyens de Michery. Il quitte l’étude de Michery pour celle de Pont-sur-Yonne en 1800. Il décède en 1854.
Epoux de Catherine CHABART, de Blennes.

MOU Louis-Marie-Auguste-Isidore

Fils de Louis Mou et de Catherine Chabart. Né le 26 novembre 1790 à Michery. Inspecteur de l’Enregistrement à Gray-sur-Saône, acquéreur de la ferme de Sixte, est anobli en 1819. Il décède en 1854.

MIGNARDOT Maurice et Andrée

Instituteurs, ils rédigent durant leur retraite à Michery une monographie du village qui est assez probablement la plus réussie de toutes celles écrite en 150 ans dans l'Yonne.


Page modifiée le 11/09/2015 16:32