Accueil

Accueil > Biographies > Granges-le-Bocage

GRANGES-LE-BOCAGE

On this page... (hide)

Daimbert

Chevalier. Il donne Ă  l'abbaye Saint-Jean de Sens ses biens de Granges et de Voisines, quand il se retire Ă  l'article de la mort dans cette abbaye. Epoux de Floria.

Guilla

Fille des précédents.
Epouse en premières noces Aubery de MAROLLES.
Epouse en secondes noces Geoffroy. En 1163, il donne à Saint-Jean de Sens ses hommes de Granges et Voisines, en exécution du testament dudit Daimbert.

Jean

Curé de Granges en 1311.

de BELLEVAUX Oudin

Prévôt de Granches en 1346.

OGIER Jehan

Garde scel de la prévôté de Granches en 1346. Son contre-sceau représente un oiseau sur ses pattes tournant la tête vers sa queue.

CARRE Jacques

Par devant le parlement de Paris, Guyot de Véron lui cède ses droits sur la sergenterie de Grainche, en 1348.

LESOURT Guichart

Fils de feu Henri et de feue Gillette, décédés avant 1378.
Orphelin, son tuteur Henri Lesourt, sergent d'armes du Roi présente l'aveu du fief de Champloup ... à Granches de 140 arpents de bois à l'archevêque de Sens, en 1378.

de VILLECHATRE Guillaume

Curé de Granches en 1502.

BOISSILEUX François

Prêtre, curé de Lagerville et chapelain de l'église paroissiale de Granches, vit à Granches en 1507. Il constitue en 1507 une rente sur deux moulins : un à vent et un à chevaux de Granges.

THENARD Didier

Maire et garde de la justice de Courroy pour les chevaliers de Saint-Jean de JĂ©rusalem, en 1511.

THENARD Ciron

Tixerand à Granges âgé de 26 ans en 1517.

TENARD Jean

Laboureur à Courroy en 1517, âgé de 68 ans, né à Villers-Bonneux et arrivé à l'âge de 30 ans à Courroy.

LECOINTE Eliset

Laboureur en Thordeloze en 1524.

LEAL Guillaume

Sergent royal Ă  Granches en 1527.

PIMANTIER Guillaume

Mercier Ă  Granches en 1528.

GARNIER Edme

Charyaulier (fabricant de chaux) Ă  Courroy en 1534.

FOMY Jehan et sa mère Michèle, veuve de Pierre FOMY

Ils vivent au boys Thirelouz, paroisse de Granches, en 1539.

QUELAIN Jehan

Licencié en droits, curé de Granches, il loue en 1541 l'administration de sa cure en 1541 à trois prêtres : Guillaume BOFILLEUX, Nicolle LESOURT et Gilles LESOURT.

de CHERY Noël

Prévôt de Granches, beau-frère de Savinien RIGOLET procureur et praticien à Sens en 1541.

COUSIN Edme

En 1541, il termine le trumeau de l'église paroissiale. De ce fait, on peut imaginer qu'il était architecte ou maçon.

LEGOUS Claude

Héritier de Guillemette de VOVES, veuve de Loys LEGOUX, il possède en 1545 le fief de Champloup. Il en possède encore la moitié en 1575.

BONIFACE Jean et LEAL Jean

Fendeurs de bois Ă  Granges en 1548.

COUSIN Pierre

Marchand Ă  Villeneuve-l'ArchevĂŞque en 1592, il conserve un patrimoine ancestral Ă  Courroy.

VERIUS Ja

Conseiller en Parlement, prieur seigneur d'Andrisy et curé de Granges en 1555.

PENON Jean

Avocat au bailliage de Sens et prévôt de Granges en 1555, il provoque un esclandre politique lors de la réunion sur la révison de la coutume de Sens, en attaquant les ordres religieux contemplatifs et en exigeant qu'une pause fiscale soit inscrite par la Couronne dans le texte. En ce temps, l'abbé de Saint-Jean est le cardinal Odet de Châtillon, frère de l'amiral de Coligny (il se mariera en tenue de cardinal dans une auberge).
En 1558, Penon édite un poème de Joachim du Bellay sur la Fontaine de Véron, sur les presses de l'imprimeur de Sens Gilles Richebois (huguenot).
Chef du parti huguenot à Sens. Nommé procureur du Roi au bailliage de Sens en 1560 par le conseil de régence composé d'Antoine de Bourbon (époux de la célèbre Jeanne d'Albret), de son frère Louis de Condé et du podagre Montmorency (connétable vaincu à de multiples reprises, fait prisonnier à la bataille de Saint-Quentin, et oncle de l'amiral de Coligny et du cardinal de Châtillon). En principe, cette nomination a fait cesser sa charge de prévôt.
Sa maison de Sens est pillée par la population en 1561 peu après l'entrée en guerre des huguenots (tentative d'enlèvement de la famille royale par le prince de Condé et la noblesse protestante, suivie de l'occupation d'Orléans, début de 35 années de guerre civile) qui s'acompagne d'une vague de massacres dans le val de Loire et au château de la Bussière. Le parlement de Paris donne l'ordre de l'incarcérer en 1563.

DEMAS Louis

Elu pour le Roi en l'élection de Sens, il acquiert le 12 janvier 1564 le fief de Champloups en la paroisse de Granches, pour opérer le remploi de la dot de son épouse.
Epoux de Jehanne FERRAND.

Jehan LESOURT sergent royal,

Jehan TROUSSEBOIS,

Jehan SAULCIER fils de Jacquin,

Jacquin GAILLARD,

Estienne LESOURT,

Anthoine LESOURT,

Edme SAULCIER,

les enfants de feu Jehan GUILLAU,

Estienne COMMERCY l'aîné,

Jehan BEAUVAIS le jeune,

Jehan BEAUVAIS l'aîné,

Arthus LESORT,

Phélix GAILLARD,

Jehan COUSIN,

les enfants de feu Jehan BIGORNEAU,

Claude MASTICQ,

messire Gilles LESOURT prĂŞtre,

Pierre RICHER,

Jehan COMMERCY,

la veuve de Jehan PRASLIN,

Jehan CADOT,

Jehan LESORT dit BAULGE,

Jehanne LESOURT veuve d'Estienne GAILLARD,

Edmée MENESSIER veuve de Claude DESPREZ,

Pierre FELIX,

Jehanne TENART veuve de Claude DUBOUT,

Nicolas TENART héritier de feu Jehan GROMART,

les enfants de feu Jehan TENART,

Pasquier SAVIGNIAT,

les enfants de Martin PRUDHON,

messire Mathurin SAULCYER,

Colas LANGUILLAT,

Edmée GERMAIN veuve de Jacquin COMMERCY,

Claude COMMERCY son fils,

Aulbin POURRE,

Claude REGNYER,

Jehan REGNIER,

Sevin TENART,

Edmée DRYOT veuve d'Edme SYMON,

les enfants de feu Thomas GROMART,

COlas SAVIGNAT,

Jehan LONGUET,

Esloy SAULCIER,

Jehanne veuve de Jehan COLAS dit LIMOUSIN,

la veuve de Nicolas COMMERCY,

tous de Granches : Jehan FOURNY de Courroy ;

Claudin FOUCQUET,

Macé CHAULDOT,

Michel GALLYOT,

Jehan TARTOIS,

Jehan SAULCIER, les enfants de feu Symon SAULCIER, de Vallières.

Possèdent en 1565, en plain-fief de Louis Demas, ayant droit de l'archevêque, le pré, qui était auparavant en bois, de 168 arpents, dit le fief de Champloup. Ce bois était consacré aux usages de Granges.

THOMAS Jean

Boucher Ă  Granches.
Epoux de Françoise MAURICE.

de VAULDREY Anne

Chevalier de l'Ordre du Roi, seigneur d'Argentenay, du fief de Tirlouse sis Ă  Granches et du Coing en 1575.

BOURGOING Jehan

Prêtre, chanoine du Trésor de la cathédrale de Sens, curé de Granches en 1581.

HENRY Claude

Drapier à Gondrecourt le Château, au pays de Lorraine en 1582. Il vient jusqu'à Sens pour avertir un Sénonais du décès de sa soeur. L'employeur de ce Sénonais dit qu'il a quitté son service et qu'il a été vu par les soeurs Richer, avec des gens de guerre, à Granges en septembre 1582.

THENART Françoise

Elle vit Ă  Granches en 1583.
Veuve de Gratien de LA BERGE, gentilhomme de la fauconnerie du Roi.

REGNIER Jean

Procureur du Roi au lieu de Granches en 1592.

BRUSLE Antoine

Tailleur d'habit Ă  Granges en 1603.

COUSTE Nicolas

Conseiller du Roi, lieutenant civil et criminel au bailliage de Sens, il baille en 1628, 130 arpents de terre du fief du bois Tyedebuze, et 10 arpents en sus, Ă  Nicolas TENARD, Edme DURANT et Croiset SAULCIER, laboureurs Ă  'Granches''.

MOREAU Nicolas

Epoux de Liesse LEFEBURE.
lesquelz pour esvitter la tirannie de trois compagnies de gendarmes qui estoient en garnison a Granges dont ils sont parroissiens sestans refugiez en ceste paroisse de Villers-Bonneux, pour y faire baptiser leur fille le 27 octobre 1630.

THENARD Jean

Marchand potier d'Ă©tain Ă  Granges en 1659.

MONTIEGE Julien

Curé de Granges de 1647 à 1656. Une plaque sur cuivre est gravée à son nom.
Frère du curé de Thorigny.

THENARD Claude

Fils d'Etienne Thenard, laboureur à Thorigny décédé avant 1655.
Procureur pour le Roi en 1652. Notaire royal Ă  Granges de 1655 Ă  1673 et tabellion en 1656. Il vit en 1660.
Epoux avant 1628 d'Edmée REGNIER.

THENARD Julien

Fils de Claude Thénard notaire royal à Granges et d'Edmée REGNIER.
Né en 1626. Prévôt royal de Granges-le-Bocage à partir de 1656. De ce fait, il administre le pariage de Granges, au nom de Saint-Jean et au nom du Roi. Il décède le 11 novembre 1690 à Granges.
Epouse en premières noces en le 12 février 1652 au Plessis-Gastebled Anne LANGUILLAT.
Epouse en secondes noces vers 1668 Anne BRIOIS. Née en 1641, elle décède le 29 avril 1696 à Granges.
D'où huit enfants mariés.

LEPART Estienne

Laboureur à Grange, il prend en location la ferme du château de la Houssaye à Mâlay-le-Vicomte, avec ses 150 arpents de terre, le vieux jardin, 7 arpents de pré, en 1664.
Epoux de Nicole TENARD.

MERCIER Etienne

Fils d'Etienne Mercier.
Chirurgien à Granges depuis 1681. Il décède le 3 avril 1694 à Granges, âgé d'environ 40 ans.

GOUERE Jean

Fils de Jacques, procureur fiscal de Thorigny, et de Barbe Rousselot.
Chirurgien à Granges de 1695 à 1703. Marchand à Granges en 1696. Greffier de la prévôté royale en 1701. Dernier notaire royal en exercice à la résidence de Granges, en 1702. Il épouse le 1er février 1695 à Granges Anne NAGE, veuve d'Estienne MERCIER, chirurgien à Granges. Née vers 1670.

HONORE Toussaint

Pauvre mendiant, il décède le 13 octobre 1720 à Granges. Ces bonnes gens demeuroit a Couroy depuis longtems.
Epoux de Marie ODEN.

BOURGINE Etienne

Fils d'Eloy Bourgine, laboureur Ă  Granges, originaire de La Postolle, et d'Anne Thenard.
Il célèbre en 1720, en présence de l'archevêque venu pour l'occasion, sa premiere messe ou il sest trouvé une grande affluence de peuple et des ecclesiastiques au nombre de dix ce qui a rendu la ceremonie fort pompeuse. Le curé du lieu a fait preste assistant et le tout ssest passé avec beaucoup de decence.

de CAMBREMER Guillaume-François

Prêtre du diocèse de Lisieux, curé de Grange, il décède âgé de 39 ans le 25 septembre 1728 à Grange.

MORICE Julien

Prêtre du diocèse de Saint-Brieux, bachelier de Sorbonne, curé de Granges le Bocage en 1728.

FAITOU Louis

Cabaretier Ă  Grange en 1731.

GOBERY Savinien

Garde des emblaves de Grange en 1731.

THENARD Etienne l'aîné

Marchand à Grange. Il transige en 1731 pour avoir engrossé Anne LAURENT, veuve de François ROUILLE, servante du curé.

MIGE Ayoul

Curé de Granges de 1699 à 1731. Frère de feu Jacques, sellier à Nogent-sur-Seine.

VARACHE Edme

Sourd et muet de naissance, il décède âgé d'environ 59 ans le 22 septembre 1743 à Grange.

MACON

Curé de Saint-Martin-sur-Oreuse puis de Granges-le-Bocage. Il décède le 18 février 1746 et est inhumé en l'église de Saint-Martin-sur-Oreuse.

MACON Jean-Baptiste

Prêtre. Curé de Grange. Il décède âgé de 76 ans, le 22 mai 1757 à Grange, et est inhumé dans le choeur de son église.

JOTTE Jean

Curé de Grange, il décède le 1er juillet 1759 âgé de 36 ans. Inhumé dans le choeur.

SAVARY

Curé de Grange de 1775 à 1789. Il fait faire les petits autels de l'église en 1775.

MOREAU Pierre

Avocat en Parlement, prévôt de Thorigny et de Grange en 1765.

REGNIER Etienne

Tailleur d'habits Ă  Grange en 1766 et 1771.

REGNIER Etienne

Fils d'Edme, manoeuvre Ă  Grange. Manoeuvre au service du Roi dans ses milices en 1768.

JULLIEN Nicolas

De Foissy, il est embauché par la communauté de Grange en 1770 pour devenir maître d'école de la paroisse. Un contrat notarié très détaillé précise ses devoirs et son mode de financement.

THENARD Julien

Fils d'Etienne Thénard laboureur à Granges (1659+1746) et de Nicole Renier. Né vers 1710. Laboureur à Granges. Seigneur de Tirlouse en 1783 (fief situé sur la paroisse de Thorigny). Il décède le 26 septembre 1788 à Granges.
Il épouse le 25 novembre 1732 à Thorigny Catherine CORDELIER. Née le 17 septembre 1718 à Thorigny. Fille d'Edme Cordelier, marchand de vins à Thorigny (°1676+1742) et d'Edmée Bourgine (1696+1728). Elle vit en 1793.

COLLARD Catherine

Servante d'Etienne LAURENT, laboureur aux Bordes de Trainel. Son employeur la viole en 1793. l'a connue charnellement et a triomphé de sa faiblesse sous la vaine promesse de l'épouser ce qu'il n'a voulu effectuer, que la faiblesse de son age et l'ascendant que son maitre avait sur elle qui joint à l'expérience de ce dernier qui est agé au moins de cinquante neuf à soixante ans a fait succomber ... seduction dudit Laurent qui n'a pas craint de violer les droits les plus sacrés de l'hospitalité.
Epouse de Jacques PLEAU, couvreur de paille de Grange en 1793.

CONFLAND Jean-Baptiste

Manoeuvre à Grange. En 1793 étant dans l'intention de voler au secours de la patrie dans les troupes républicaines dans lesquelles il sera nourri et entretenu, il vend à son frère Edme 28 chemises de toile de ménage, un tour de lit, un lit et un traversin de plume, etc, pour 150 livres.

BLANCHET Edme

Né le 4 mars 1775 à Grange. Chevalier de la légion d'honneur, officier d'armement de la garde nationale, membre du Conseil municipal et du Comité local primaire. Il décède le 27 juillet 1836 à Grange.
Epoux de Marguerite REGNIER.

MOTTOT Albert-Théophile

Marchand d'Ă©toffes Ă  Grange en 1902.


Page modifiée le 15/12/2015 17:23